WESLEY PARDIN FENIX TOULOUSE HANDBALL

WESLEY PARDIN FENIX TOULOUSE HANDBALL

Un nouveau cycle qui commence

Depuis plusieurs années déjà, Wesley Pardin évolue en tant que gardien de
but au FENIX Toulouse Handball. Avec un bon début de saison et avec la totale
confiance de Philippe Gardent, Wesley Pardin a l’esprit collectif et se
veut lucide. Bilan d’une saison qui laisse espérer une remontée du FENIX en haut de tableau dès l’an prochain.

WESLEY PARDIN

• Wesley PARDIN Gardien

QUESTIONS À WESLEY PARDIN, GARDIEN DE BUT DU FENIX TOULOUSE HANDBALL

 

Comment appréhendez-vous, vous préparezvous pour les JO de Rio ?

Sereinement, j’y vais pour travailler physiquement et humainement.
J’ai mes objectifs en tête et cette période me permettra d’être prêt au cas où j’ai l’opportunité d’aller à Rio.
Toutefois, je reste lucide pour le moment je suis le numéro 4 au poste. D’où la nécessité de travailler pour
bousculer la hiérarchie à moyen terme.

 

Quel bilan dressez-vous de cette saison qui s’achève ?

Le bilan est correct mais personnellement je pense qu’il y avait de la place pour viser le top 5 mais tous les
points que nous avons perdu dans le money time nous coûtent cher au final, c’est dommage. Le championnat
est assez homogène, c’est donc compliqué de gagner en LNH. Plus personnellement, je n’ai pas su être suffisamment
décisif lors de la première partie de championnat.
Je termine plutôt bien la saison et j’espère que cela continuera.

 

Quelles sont vos priorités pour l’année prochaine, vos ambitions ?

En premier lieu, construire une équipe compétitive entre
les départs de joueurs (Valentin Porte, Miha Zvizej, Goce Georgievski, Vladimir Osmajic, Jackson Pavade) et les
recrues, c’est un nouveau cycle qui commence.
Il va falloir les intégrer rapidement car le championnat sera
particulièrement compliqué l’année prochaine. Sur le plan personnel, continuer de progresser pour aider mes
coéquipiers au mieux et avoir une bonne relation avec Idrissi qui est une bonne pioche du FENIX pour que l’on
soit complémentaires. Je ne connais pas l’ambition du club pour l’année prochaine, on sera en reconstruction
avec de nouveaux joueurs mais se maintenir le plus rapidement
possible comme cette année peut être un premier objectif raisonnable. Le club doit être dans la première
partie de tableau avec des talents comme Maxime Gilbert, Alvaro Ruiz Sanchez, Pierrick Chelle ou comme
Rémi Calvel pour l’état d’esprit …

 

Vous êtes à Toulouse depuis plusieurs années, qu’est-ce qui selon vous fait la force du FENIX, quelles sont ses valeurs ?

Cela fait 10 ans déjà ! C’est une grande famille, ce qui est rare dans le sport pro ! Ses valeurs à mon sens,
l’unité, cet état d’esprit de vaincre et de combattre, le travail symbolisé par Rémi Calvel et sa joie de vivre, de
partager et de gagner ensemble.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes joueurs qui souhaitent devenir professionnels ?

Si tu veux vraiment être un jour pro, tu le seras par ta motivation, ton travail. Tu devras te remettre en question
et être à l’écoute des conseils des anciens.
Le talent ne suffit pas !

WESLEY PARDIN 3

 

BIO EXPRESS DU GARDIEN

• Né le 01/01/1990 à Le Lamentin en Martinique.
• 2006-2008 : Joue en catégorie jeune au Toulouse Union Handball.
• 2008 à aujourd’hui : Intègre le centre de
formation puis signe un contrat professionnel au FENIX Toulouse Handball.
• 2 novembre 2013 : Première sélection en
équipe nationale contre la Norvège lors de la Golden League.
• 2016 : Sélection et préparation comme gardien en vue des JO de Rio

 

 

www.fenix-toulouse.fr
FENIX Toulouse Handball
Palais des Sports André-Brouat
3, rue Pierre Laplace
31000 TOULOUSE
Tél. : 05 61 22 42 67

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.