UNE RÉALISATION AMBITIEUSE LA TENDANCE MINIMALISTE

LA TENDANCE MINIMALISTE

L’élégance à l’état brut PAR MARIE DUPAS

Pour ce numéro de printemps, Hubert Magazine a décidé de mettre à l’honneur
une villa réalisée par l’architecte toulousain Patrice Cagnasso (Agence Ar-Quo),
que les lecteurs d’Hubert Magazine connaissent déjà et apprécient à juste titre
pour la vision qu’il apporte à l’architecture contemporaine qu’il apporte à ses
réalisations aussi racées que pures. L’espace de quelques pages, (re)découvrons cet
incontournable professionnel toulousain au travers d’une de ces plus récentes
signatures située en périphérie de Toulouse.

Photos © Lucile LOSSY

LA TENDANCE MINIMALISTE 2

“C’est vers l’extérieur, au jardin et à la piscine que la vie des occupants est tournée.
De par sa 
disposition, la maison est telle une colonne vertébrale.
On distingue 3 espaces : l’espace garage, celui du bureau et la maison, tous trois reliées par un caillebotis en bois. ”

LA TENDANCE MINIMALISTE 3

Stimuler les sens, concilier l’utile, le poétique, l’esthétique, le symbolique, améliorer le quotidien,
éviter le superflu, telle est la philosophie de l’Agence AR-QUO.
L’architecture doit donner du sens à un lieu et créer une émotion.
Fondée en janvier 1999 par 2 architectes de culture et de formation
différentes mais complémentaires, Jean-Louis Jérémie et Patrice Cagnasso (diplômé en Haute Qualité Environnementale),
AR-QUO, comme Architectes au Quotidien, est une agence pluridisciplinaire qui évolue
dans de nombreux domaines : culturel, industriel, tertiaire, scolaire, habitat collectif et individuel et boutiques.

LA TENDANCE MINIMALISTE 6
BÉTON BRUT, BOIS ET LIGNES INTEMPORELLES
Abritée dans le pays toulousain et sur 60 mètres de long, cette maison, qui profite d’une
surface habitable de 300 m2, séduit immédiatement, en toute simplicité, sans la moindre fioriture.
Patrice Cagnasso, qui a réalisé ce projet, a choisi un béton auto-plaçant, qui se caractérise
par sa fluidité, son fini doux, à la fois lisse et homogène. Il est laissé à l’état brut,
naturel et signe, de la sorte, une tendance minimaliste qui n’en finit pas de séduire architectes
et particuliers par sa nature authentique.
Utilisé en contraste avec le bois, le béton, tant au niveau de la couleur qu’au niveau du rendu de la matière, les deux matériaux
échangent un duel éblouissant qui permet à chacun de tirer son épingle du jeu.

 

“Utilisé en contraste avec le bois, le béton, tant au niveau de la couleur
que du niveau du rendu de la matière, les deux matériaux échangent
un duel éblouissant qui permet à chacun de tirer son épingle du jeu. ”

LA TENDANCE MINIMALISTE 7

 

LES PLEINS ET LES VIDES, UN AUTRE JEU DE CONTRASTES
On le sait, Patrice Cagnasso aime travailler les opposés.
Qu’il s’agisse, de couleurs, de tailles, de matériaux….l’atmosphère de cette habitation repose sur une alternance de
pleins et de vides, ce qui a pour effet de dynamiser l’espace.
Par exemple, ce jeu se retrouve dans le débordement et le décalage du module en bois de l’étage.
Aussi, il apparaît en plein centre de la construction, côté jardin, une alcôve s’enfonce vers l’intérieur de
la maison, laissant découvrir un bassin d’eau.
A l’avant également, plusieurs parois en béton accentuent l’effet pleins-vides, tout comme le volume en bois qui revient en porte-à-faux.
Cette volonté de travailler les contrastes, se retrouve bien entendu à l’intérieur de la maison,
avec par exemple, des niches décoratives placées dans les murs et d’autres qui s’ouvrent, amenant un éclairage naturel.

LA TENDANCE MINIMALISTE 4
LA MAISON : UNE COLONNE VERTÉBRALE
C’est vers l’extérieur, au jardin et à la piscine que la vie des occupants est tournée.
De par sa disposition, la maison est telle une colonne vertébrale.
On distingue 3 espaces : l’espace garage, celui du bureau et la maison, tous trois reliés
par un caillebotis en bois, au cheminement suivant la pente du terrain.

LA TENDANCE MINIMALISTE 8
L’OUVERTURE DE LA MAISON TOUT EN PRÉSERVANT L’INTIMITÉ
Alors que côté rue, au nord-ouest, la maison est protégée des regards extérieurs, Patrice
Cagnasso a choisi d’utiliser des parois en béton faisant office d’écrans et des meurtrières
qui laissant passer la lumière le soir, remplissent leur rôle en amenant de la discrétion.
A l’intérieur, les pièces s’orientent vers le Sud, vers le jardin.

 

LA TENDANCE MINIMALISTE 9

“A l’intérieur, les pièces s’orientent vers le Sud, vers le jardin.
C’est au tour des surfaces vitrées d’entrer en scène et d’offrir une fluidité
intérieure-extérieure, une continuité. ”

 

 

C’est au tour des surfaces vitrées d’entrer en scène et d’offrir une fluidité intérieure-extérieure, une continuité.

CÔTÉ COULEURS, LE CONTRASTE EST AUSSI DE MISE
A l’image des volumes, des matériaux, pour les couleurs aussi, les opposés s’attirent…
Simplicité des lignes, des formes, le mobilier est spartiate, élégant et choisi avec précaution.
Le béton s’allie avec la blancheur des cloisons tout comme la cuisine, le mobilier de la salle à manger ou la bibliothèque créés sur
mesure par Patrice Cagnasso.
A l’étage, c’est le noir qui règne en maître, pour offrir une ambiance boudoir grâce au
couloir qui illumine avec ses niches éclairées, le plancher en bois utilisé pour toute la surface
de la maison, à l’étage comme au rezde- chaussée, amène une touche délicieusement naturelle.

 
UNE MAISON ÉNERGÉTIQUEMENT RESPONSABLE
Pour cette réalisation signée Patrice Cagnasso, les habitants ont choisi côté chauffage,
un système assure par l’aérothermie, à savoir une pompe à chaleur air-air.
A la fois performant et économique, la pompe récupère des calories de l’air extérieur, même
quand il fait froid, grâce à un fluide spécifique que contient la pompe.
Les calories sont alors envoyées dans le circuit de chauffage et l’air chaud passé dans
un dédale de gaines (dissimulées dans les faux plafonds).
C’est ainsi que la chaleur est diffusée dans tout la maison au moyen de grilles.
On retrouve hormis le système de VMC, une grande citerne de récupération des
eaux pluviales, des casquettes débordantes qui assurent la protection face au soleil,
des vitrages performants, une orientation adéquate de la maison…
Autant de facteurs qui font de cette maison, une habitation éco-logique !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.