TOULOUSE OLYMPIQUE XIII LE STAFF MEDICAL

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII LE STAFF MEDICAL

Un objectif : des conditions optimales pour une équipe à son apogée

 

Le Toulouse Olympique, c’est 6 trophées soulevés lors des 4 dernières saisons. Un succès dû évidemment aux
joueurs et à leurs entraîneurs, mais également au staff médical. D’année en année, celui-ci s’est étoffé, s’ouvrant à
d’autres domaines. D’abord composé de deux docteurs, un kiné, un ostéopathe et un podologue, d’autres
spécialistes, comme des masseurs, nutritionniste et responsable bien-être sont venus apporter leur expertise, avec
toujours le même but : mettre les joueurs du TO dans les meilleures conditions. Beaucoup de monde au service de
l’équipe, que Cédric CHADOURNE, docteur de l’équipe première, est chargé de faire travailler en harmonie. Pour
Hubert Magazine, il se présente et parle de son travail au sein du club Olympien.

Cédric CHADOURNE
(au milieu) toujours sur
le bord du
terrain les jours
de match à domicile du TO
© Alain GARRES

 

QUESTIONS A CEDRIC CHADOURNE, MEDECIN DU TO XIII

 

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs d’Hubert Magazine ?
Je m’appelle Cédric CHADOURNE, 45 ans, médecin urgentiste
au Samu 31 et médecin du TO XIII depuis 10 ans.

 

 

Quel est votre parcours ?
J’ai fait médecine à Limoges, puis j’ai commencé urgentiste
à Brive, puis Tarbes et enfin Toulouse, depuis 2005.
Après mon arrivée en tant que médecin du TO, j’ai
passé ma capacité pour être médecin du sport, en 2009.

 

 

Comment avez-vous connu le TO XIII ?
Avec le Samu 31, je préparais les matchs qui se jouaient
à Toulouse dans le cadre de la Coupe du Monde de
Rugby 2007, et j’ai rencontré Carlos ZALDUENDO,
alors Président du Toulouse Olympique. Le docteur de
l’équipe première était parti et Carlos m’a demandé,
ainsi qu’à mon collègue Cédric BELLARD, d’assurer l’intérim
jusqu’à la fin de la saison. Le club et l’environnement
nous ont plu et nous y sommes restés.

 

 

Pouvez-vous décrire votre rôle au quotidien avec l’équipe Une du TO ?
Je m’occupe du suivi médical de l’équipe professionnelle
et du Centre de Formation, je gère leurs blessures physiques
et mentales, et j’apporte une petite aide à la famille
des quelques joueurs étrangers de l’effectif.
J’assure également la permanence médicale lors des
matchs à domicile du TO, pour notre équipe mais aussi
pour nos adversaires, puisque c’est une obligation de la
RFL (Fédération Anglaise) d’avoir un médecin sur place
les jours de match. C’est moi qui suis en charge des protocoles
commotion, sutures de plaies et d’envoyer un
joueur à l’hôpital, si besoin.

 

 

Quelle est votre relation avec le staff sportif ?
Je suis constamment en contact avec eux. Nous échangeons
sur l’état physique ou psychique des joueurs. Je
donne mon avis à Sylvain (HOULES) qui veut savoir si
un joueur peut s’entraîner ou jouer, et il prend sa décision
en fonction, mais il m’écoute généralement (sourire). Il
n’y a que quand le joueur a subi une commotion ou une
fracture que je ne laisse pas le choix.

 

 

Comment pouvez-vous décrire l’évolution du staff médical au TO ?
Il est en place depuis un moment. Il y a une très bonne
ambiance, comme dans le reste du club. Nous nous
connaissons tous bien, nous échangeons énormément
sur la santé de nos protégés.

 

 

Quelles sont les perspectives pour la suite ?
Pour ma part, je souhaite être plus présent auprès de
l’équipe, tout particulièrement si nous atteignons la Super
League. Pour le moment, sauf urgence, je gère pas mal
à distance. J’aimerais être plus présent au club.

 

Le maillot officiel porté
à l’extérieur

 

 

Le maillot officiel porté
à domicile

 

BIO EXPRESS

• Né le 2 janvier 1973
• 2003 : Termine médecine
• 2005 : Arrive au SAMU de Toulouse
• 2007 : intègre le TO XIII
• 2009 : capacité médecin du sport

 

www.to13.com

Toulouse Olympique XIII
107, avenue
Frédéric Estèbe
31200 Toulouse
05 61 57 80 00

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.