NICOLAS FAUSSEREAU

NICOLAS FAUSSEREAU

TECHNIQUE DU TRAVAIL DE L’ACIER : TOUT UN CONCEPT Quand l’art rencontre la technique

A 15 ans, Nicolas Faussereau se découvre
une passion pour l’art et plus précisément la
peinture. Ses débuts mettent en lumière des
casques et des motos personnalisées au
moyen avant qu’il ne s’essaie à la technique
de l’aérographe. Avec les années et l’expérience,
aujourd’hui, Nicolas Faussereau multiplie
les supports et les matériaux. Lumière
sur cet artiste et ses dernières créations.

“ Une oeuvre telle que celle
du portrait de Brigitte
Bardot représente près de
60 heures de travail.

UNE PASSION, PLUSIEURS SUPPORTS
Inspiré par tout ce qui l’entoure, ainsi Nicolas découpe le métal au découpeur plasma,
à mains levées.
Le résultat ? Une pièce unique ! Le métal est brossé, vernis ou peint en
noir, ce qui représente les ombres (le visage).
Le plexiglas est le support coloré ou noir.
L’assemblage des pièces
métal est sur fond plexi et est ensuite réalisé avec
précision pour parfaire la ressemblance du portrait.

 

UNE NOUVELLE ORIENTATION GRÂCE AU PLEXIGLAS
Indéniablement, on assiste à une évolution,
à une maîtrise des outils chez Nicolas qui a trouvé sa marque de fabrique.
Cette dernière passe par le choix du support : le plexi. Ce dernier sert de structure
qui vient soutenir l’ensemble de l’oeuvre.
Le plexiglas, à l’origine transparent, est peint par derrière par Nicolas Faussereau.
La brillance est parfaite, sans aucun défaut !
La partie noire représentera toujours l’ombre du visage.
Une oeuvre telle que celle que l’on vient de décrire
(cf Brigitte Bardot) demande près de 60 heures
de travail. Le résultat est tout simplement bluffant !

 

Plus d’informations
Compte Instagram : creations Faussereau
Tél. : 06 65 39 63 03

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.