GERARD CASSE UN SCULPTEUR AUX INSPIRATIONS AFRICAINES

GERARD CASSE, UN SCULPTEUR AUX INSPIRATIONS AFRICAINES

30 ans de passion au service de la matière et de la forme

C’est au cours de sa carrière menée au sein du Ministère de la Défense que Gérard Cassé,
comme soudeur au service des essences de l’Armée, né à Castelsarrasin dans le Tarn, se
découvre une passion pour la sculpture. C’est en effet suite à une chute dans un escalier,
à la suite de laquelle il se brise la cheville, qu’il est contraint de rester un an et demi en arrêt
maladie. D’un mal naît un bien. Pour occuper ses journées, Gérard Cassé se créé un petit atelier
et se passionne chaque jour pour sa nouvelle occupation : l’art. Durant ces années là, il
apprendra à travailler la matière et les formes. Il rencontrera un artiste, Jean-Marc basé à
Cordes-sur-Ciel qui lui fera partager son expérience et plus tard ce sera au tour de Casimir
Ferrer. A sa retraite militaire, il décide de créer un musée sous-marin en Thaîlande, sur le l’île
de Kotem. Depuis, sa passion en tant que sculpteur ne fait que croître. Zoom sur le travail et le
talent d’un artiste atypique.

“ Trois fois rien de matériel et
des conditions simples mais une furieuse envie de créer.”

 

FORMES ET MATIÈRES UNIES POUR RENDRE
HOMMAGE À L’AFRIQUE
Son séjour d’un an et demi en Thaïlande,
mais aussi son aventure au Maroc de 2 ans,
l’amènent à découvrir le style africain qu’il n’a
de cesse de mettre en lumière depuis. Après
ces séjours, Gérard Cassé exposera à Aghadir
mais sera également sollicité pour de la
décoration d’intérieur.

“Il décide de créer un musée
sous-marin en Thaîlande,
sur le l’île de Kotem. ”

 

 

UN RETOUR EN FRANCE ET LA NAISSANCE D’UN
NOUVEL ATELIER
C’est à Castelsarrasin, dans le Tarn que
Gérard Cassé s’installe. Dans son nouvel espace,
il se créé un atelier mais aussi fait l’acquisition
de nouvelles machines. Trois fois rien
de matériel et des conditions simples mais une
furieuse envie de créer. A cela, s’ajoutera la
rencontre avec des sculpteurs de premier plan
tel que Babacarniang et Kalidou Kassé. Ces
maîtres lui permettront d’être en résidence
dans le village des arts et d’exposer à la Biennale
de Dakar.

 

ACTUALITÉS

Aujourd’hui, Gérard Cassé, dont le talent a séduit Marie-
Line Crabette, expose en permanence à Portet-sur-
Garonne, près de Toulouse, dans son magasin de décoration,
Culture Design. Ses oeuvres seront aussi présentes à
ART3F à Bordeaux du 1er au 5 novembre

 

www.gerard-casse.com

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *