CARLOS ZALDUENDO TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

CARLOS ZALDUENDO TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

S’installer dans le paysage audiovisuel

Double Champion de France en titre, le Toulouse Olympique XIII a besoin
d’un nouveau challenge et rejoindre les championnats d’Outre-Manche, où
le Rugby à XIII est l’un des sports les plus médiatisés (3 rencontres en direct
à la TV par week-end), semble un passage obligé pour poursuivre son développement.
Suite au lobbying toulousain, soutenu par la FFR XIII et les Dragons Catalans, la RFL (Fédération Anglaise), souhaitant une équipe de France capable de rivaliser avec le XIII
Anglais, a bien compris l’intérêt d’avoir un 2e club français professionnel et souhaite donner sa chance aux “Bleus
et Blancs” en 2016. Avec la toute nouvelle structure des compétitions britanniques (3 divisions professionnelles
avec promotion-relégation), la ‘porte d’entrée’ obligatoire est la League
One. Les administrateurs, entraineurs et joueurs du TO sont prêts à relever le défi, avec l’objectif d’une accession
directe à l’étage supérieur dès le début 2017.

 

QUESTIONS A CARLOS ZALDUENDO PRÉSIDENT DE LA FFR DE RUGBY À XIII

Après les Dragons Catalans il y a 10 ans, le TO XIII est le 2e club
français à intégrer les championnats anglais. En tant que Président de la Fédération Française
de Rugby à XIII, que pensez- vous de cela ?
C’est bien sûr une excellente chose pour le rugby à XIII Français. La FFR
XIII soutien la démarche du Toulouse Olympique puisque celle-ci fait partie
intégrante du projet fédéral qui a été mis en place avec la RFL (Fédération
Anglaise). En nous appuyant sur les formations professionnelles des Dragons
Catalans et du Toulouse Olympique XIII, ainsi que sur nos pôles
France, nous avons pour ambition d’avoir une cinquantaine de joueurs
professionnels français. Le but ultime étant de parvenir à constituer une équipe de France forte et aussi compétitive
que celles de nos homologues étrangers. Ainsi, plus tôt le Toulouse
Olympique montera de niveau, plus vite il y aura des retombées positives pour le rugby à XIII Français et naturellement
pour la Fédération Française de Rugby à XIII.

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII 2

Les Olympiens

La FFR XIII met-elle des actions en place pour accompagner le TO dans cette nouvelle dimension ?

La FFR XIII est un des acteurs à l’origine de cette promotion, ce est déjà une action capitale.
Elle a accompagné et soutenu l’entière démarche du TO au niveau de la Fédération Anglaise, l’appuyant
pour faire valider son dossier.
Un accompagnement qui est donc significatif de la confiance de la FFR
dans le projet d’évolution du Toulouse Olympique dans le championnat anglais.
Nous avons également insistépour que le TO, double champion en
titre qui plus est, soit toujours représenté dans le championnat de France d’Elite 1.
C’est ce que le club a fait en lançant les Toulouse Olympique Broncos pour
remplacer numériquement l’équipe fanion.
S’appuyer sur cette formation Elite 1 était dans l’intérêt du championnat
de France comme dans celui du TO, notamment pour la formation des
jeunes joueurs.

Sébastien PLANAS

Sébastien PLANAS

C’était nécessaire et important, tant pour le club de la Ville Rose que pour le rugby à XIII français.
Quels sont les leviers que la FFR XIII compte actionner prochainement avec l’arrivée de nouveaux
acteurs télévisuels (notamment RMC, SFR…) pour
renforcer la visibilité du TO XIII qui passe notamment par la retransmission de matchs ?
Nous travaillons sur la médiatisation télévisuelle des deux clubs professionnels
mais aussi de tout le championnat de France. La belle vitrine que sont les Dragons Catalans, qui évoluent en Super
League, et le Toulouse Olympique en League One doivent nous aider à
attirer les médias pour qu’ils s’intéressent à notre sport. Une fois que cela
sera fait, ces deux clubs seront les premiers à bénéficier des retombées positives,
dans tous les domaines. Aussi, la Fédération française a fait en
sorte de séduire des diffuseurs en mettant en place une chaîne de streaming pour les matchs de l’équipe de France,
plusieurs rencontres de championnat et des phases finales. Cela nous a notamment
permis d’obtenir des diffusions de certains matchs de l’équipe nationale
sur les chaînes de BeIn Sports. Nous souhaitons développer de plus
en plus cette politique au fur et à mesure des saisons afin de s’installer durablement
dans le paysage audiovisuel.
Dans cette logique, la promotion des
matchs des Dragons et du Toulouse Olympique est aussi importante.

Mourad KRIOUACHE et Tyla HEPI

Mourad KRIOUACHE
et Tyla HEPI

Quel message souhaiteriez vous donner au TO pour réussir dans cette nouvelle aventure ?
Il est important que l’équipe garde un esprit conquérant et se montre ambitieuse,
comme elle l’a toujours été, et ce en travaillant sur ses bases comme
le club le fait depuis des années.
De cette façon, le Toulouse Olympique pourra parvenir au plus vite à ses ambitions
de Super League et c’est ce que nous lui souhaitons.
En construisant une équipe forte, le TO contribue à poursuivre
l’objectif commun qu’il a avec la FFR XIII : former les joueurs Français
au plus haut niveau afin que ceux-ci puisse représenter l’équipe de France de la meilleure façon qui soit.

Tony MAUREL

Tony MAUREL

BIO EXPRESS DU PRÉSIDENT

• Né le 17/08/1952 à Peralta (Navarre, Espagne)
• Carrière sportive :
Toulouse Olympique : de 1969 à 1980
Villeneuve-sur-Lot : de 1980 à 1982
Saint-Gaudens 1983-1984
Retraite sportive : à 32 ans
• Les trophées : 25 fois International Français et 2 fois
Champion de France avec le TO (1973 et 1975)
• Carrière professionnelle :
Police : 1975
Retraite professionnelle : 2007
Dirigeant du TO de 1995 à novembre 2012
Président de la FFR XIII de novembre 2012 à aujourd’hui

 

www.to13.com
Toulouse Olympique XIII
107, avenue Frédéric Estèbe
31200 Toulouse
05 61 57 80 00

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *