ALAIN CHABAT LES RENCONTRES DE « HUBERT MAGAZINE »

ALAIN CHABAT LES RENCONTRES DE « HUBERT MAGAZINE »

« Le Père Noël est un excellent prétexte pour être réuni avec ceux que l’on aime. »

 

POURQUOI AVOIR CHOISI CE THÈME ?
J’ai l’impression que les idées arrivent de je
ne sais où et puis je brode autour ! Je ne me
suis pas dit « Tiens, je pense que je devrais
faire un film sur le Père Noël, comme çà
quand çà sortira ce sera à Noël. » Il n’y a
pas de plan ! Mais effectivement, le Père
Noël est un personnage qui m’a toujours
plu, depuis mon enfance. Ce côté mystérieux
pour moi a eu pour effet d’activer
l’imagination.

 

“ Je me suis renseigné,
figurez-vous sur le Père Noël !
C’est presque un documentaire
(rires) ! Le Père Noël fabrique
les jouets et il les donne.
Il ne comprend pas le concept
d’acheter et de vendre.

VOUS FAITES L’ÉLOGE DE LA NAÏVETÉ ?
Je me suis renseigné, figurez- vous sur le Père Noël !
C’est presque un documentaire
(rires) ! Le Père Noël fabrique les jouets et il les
donne. Il ne comprend pas
le concept d’acheter et de vendre. Il découvre en débarquant
sur Terre et y découvrir les humains, un
monde qui lui est complétement étranger.

 

QU’EST CE QUE CELA PROVOQUE D’INCARNER LE PÈRE NOËL ?
J’avais pas envie de mettre une perruque
tous les matins et mettre une fausse barbe
avec de la colle, qui peut être vite très désagréable.
J’ai préféré laisser pousser cheveux
et barbe. C’était très agréable de
jouer avec des enfants qui ont bien compris
que je n’étais pas moi-même le vrai Père
Noël.

 

“ Mais j’aime aussi le côté
fédérateur du Père Noël.
Il est finalement un très beau
prétexte pour être aux côtés
de ce que l’on aime le temps
d’une belle soirée, être réunis
autour d’un bon repas.
Ça me plaît cette idée !

QUEL SOUVENIR DU PÈRE NOËL GARDEZ-VOUS ?
En ce qui me concerne, je me souvient surtout
du questionnement que çà provoquait
chez moi. Je me demandais par où il passait,
comment il faisait ?
Et comment fait-il quand il
n’y a pas de cheminée. Il passe par le toit ? Je faisais
semblant de dormir la nuit du 24 et après je me
relevais pour guetter son arrivée…
J’avais l’espoir de le « coincer » (rires) et de voir par où il passait ! Et
chaque année, je me disais, je l’ai encore raté !
C’est un magicien… Mais j’aime aussi le côté
fédérateur du Père Noël. Il est finalement
un très beau prétexte pour être aux côtés
de ce que l’on aime le temps d’une belle
soirée, être réunis autour d’un bon repas. Ça me plaît cette idée !

 

SANTA ET CIE
EN SALLES LE 6 DÉCEMBRE

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *