ADAM INNES TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

ADAM INNES TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

La passion du jeu, la cohésion d’une équipe

Né en Australie, Adam INNES est arrivé en France en 2002 et fait le bonheur du Toulouse Olympique depuis
2012. D’abord comme joueur (pendant 2 saisons) puis en tant que préparateur physique. Proche des joueurs,
comme l’ensemble du staff technique, il est loin d’être étranger à la réussite que rencontre le club de la Ville Rose.
Pour Hubert Magazine, il s’est confié sur son travail et son quotidien.

 

QUESTIONS A ADAM INNES PREPARATEUR PHYSIQUE DU TO XIII

A quoi ressemble une semaine type d’entraînement et de préparation physique pour vos
joueurs ?
Ça dépend du match qui vient d’être joué et celui à venir, mais c’est entre 2 et 4 de jours de travail. Nous
décidons de cela au sein du staff mais grosso modo, c’est 2 ou 3 séances de musculation, partagées entre
force et explosivité, suivies d’autant de séances technique sur le terrain, une séance de vitesse, et une séance, que
nous plaçons généralement en milieu de semaine, que nous appelons haute-intensité, où nous mettons les joueurs
en situation de match, mais en accélérant le jeu, plus rapide qu’en match, de sorte à ce que les joueurs soient à
l’aise le week-end, avec un rythme « normal ».

Adam Innes 2
Du côté « psychique », comment parvenez-vous à entretenir cette cohésion et cette solidarité
entre tous les joueurs ?
La cohésion et la solidarité sont arrivées d’elles-mêmes au fur et à mesure des bons résultats et des journées passées
tous ensemble depuis ces dernières saisons.
Le groupe se réunit entre 4 et 6 heures non-stop au minimum 4 jours par
semaine. Les joueurs travaillent, s’entraident, s’encouragent, et souffrent ensemble pendant les entraînements et les
matchs, ce qui renforce les liens dans le groupe.
Nous avons des « bons mecs », et d’année et année, le collectif
ne subit pas de gros changement, une rotation de deux ou
trois joueurs maximum. Et pour les recrutements, nous voulons
être sûrs que les joueurs ont l’état d’esprit nécessaire
pour s’intégrer au groupe.

 
Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir préparateur ?
Ce qui est primordial, c’est d’être passionné, et de pouvoir compter sur une famille qui vous soutient.
Car ce métier demande énormément de temps et d’énergie, ce
qui impacte la vie personnelle.
En semaine, il faut préparer les entraînements, les diriger, et être constamment
dans la réflexion et la recherche de faire mieux.
Avec les matchs, les week-ends sont très raccourcis, et c’est la
même chose pour les vacances que nous passons à préparer la saison suivante.
Lorsque nous avons terminé, il est temps de se plonger dans le nouvel exercice.
Et en cours de saison, il faut s’adapter aux aléas, avec les blessures, la difficulté et l’intensité du calendrier et des
matchs, etc.…
Donc pour faire face à tout cela, il faut être passionné et avoir des proches qui comprennent, acceptent et vous soutiennent.

 
Quel événement vous rend le plus fier dans votre carrière ?
Sur le plan personnel, le plus satisfaisant au vu de mon poste, c’est d’avoir réussi à amener un effectif complet,
sans blessés, jusqu’aux quatre finales que nous avons jouées depuis que j’occupe cette fonction. Il y a eu bien
sûr quelques blessures en cours de saison, mais aucune de longue durée, ce qui a permis au coach de compter
sur tous les joueurs pour jouer ces rencontres décisives.
Ensuite, c’est la fierté de ce que nous réalisons avec ce staff depuis que nous sommes en place, il y a 4 ans maintenant.
Pour notre première année, c’était notre première expérience à la tête d’une équipe, nous étions un
peu perdus, mais nous avons su avancer et l’équipe a remporté le premier doublé Coupe/Championnat de
l’Histoire du club.
Et nous sommes toujours dans ce club aujourd’hui, nous avons joué d’autres finales et l’équipe
continue sur cette lancée.
Ce ne sont pas forcément des événements à proprement parler, mais c’est plutôt le fruit de 4 ans de travail qui participe au développement du club.

 

Adam Innes 3

La liquette Olympienne sublime? e par ce cadre en bois massif.

Adam Innes 4

Ballon cuir TO XIII 49 €

 

BIO EXPRESS

• Né le 03/08/1981 à Sydney (Australie)
• Septembre 2002 : arrive en France pour jouer à St Gaudens
• 2005 : sélectionné 5 fois avec le XIII de France
• 2008 : part jouer à Limoux
• 2009 : revient jouer à St Gaudens
• 2011 : vient jouer au TO XIII
• 2013 : prend le poste de préparateur
physique de l’équipe Première du TO
• 2014 : remporte le doublé Coupe/Championnat
• 2015 : l’équipe est sacrée championne de France
• 2016 : l’équipe termine Leader invaincu de la saison régulière de League One et promue en Championship

 

TOULOUSE OLYMPIQUE XIII

www.to13.com

Toulouse Olympique XIII
107, avenue Frédéric
Estèbe
31200 Toulouse
05 61 57 80 00

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *